Ce lundi 18 octobre à Bruxelles, une médecin se retrouve convoquée, en appel, face à l'Ordre des Médecins. C'est au sujet de ses positions critiques face au vaccin du covid. Il s'agit de Gaëtanne Beeckaert.

Dr Gaëtanne Beeckaert est médecin généraliste à Hoeilaart, en périphérie bruxelloise. Elle fait partie des personnalités du corps médical belge à contester un certain nombre des mesures covid. Elle est très active pour donner son point de vue sur la vaccination. "Je prends la parole depuis le début de la crise corona", a-t-elle déclaré dans une interview donnée via Zoom à l'association Droits et Libertés.

Dans cette vidéo publiée ce mercredi 13 octobre, Dr Beeckaert précise qu'elle est membre d'une association de prévention vaccinale. "Je fais partie de Preventie vaccinatieschade depuis une dizaine d'années". Ainsi, elle précise que son combat sur ce terrain ne date pas de la pandémie du covid.

L'Ordre des Médecins lui adresse un courrier en septembre 2020

Avec d'autres médecins, elle a conçu un journal "De Prikkrant" en juin 2020. Il y était question, dans ces pages, de savoir si le vaccin était l'unique solution pour sortir de la crise du covid. Dr Beeckaert estime que non.

Trois mois plus tard, en septembre 2020, elle a reçu un courrier recommandé de l'Ordre des Médecins. "Il m'a été demandé si j'étais à l'origine d'un des articles et pourquoi". Elle a répondu que les patients ont le droit de savoir les différentes pistes de traitement, même si on n'est pas pro-vaccin.

"Le vaccin covid est la seule solution" lui a dit l'ODM

Beeckaert a été convoquée par l'Ordre des Médecins pour s'expliquer sur ce point. Elle s'est définie comme "vaccino-prudente" et non "anti-vaccin". "C'est ce que j'ai essayé de faire savoir dans l'article de De Prikkrant", dit-elle. L'ODM lui a répondu, selon elle, que "le vaccin est la seule bonne solution".

En février, elle a été à nouveau convoquée, cette fois, dans la Commission provinciale de l'ODM. "Là, j'ai pris un ton plus tranché, pour faire savoir que j'avais le droit de dire ce que je disais". Elle a donc été sanctionnée.

Risque d'un an de suspension professionnelle

Ce 18 octobre, elle se retrouve donc, une nouvelle fois, face à l'Ordre des Médecins. Elle a fait appel de leur première sanction.

"Elle risque un an de suspension pour avoir osé contredire les partis politiques traditionnels qui jurent par le vaccin et les tests PCR." C'est ce que précise Droits et Libertés, association qui la soutient et qui déclare qu'elle sera présente.

Son audience est prévue le 18 octobre 2021 à 14h30 au 35, place de Jamblinne de Meux à Schaerbeek (Bruxelles).

Gaëtanne Beeckaert appelle la population et les gens qui partagent ses positions sur la question du covid et ses applications à la soutenir.

Cité24 était par ailleurs présent pour couvrir le rassemblement devant Pfizer contre le Covid Safe Ticket, ce samedi 16 octobre. Il a été imposé à Bruxelles dès le 15 octobre. Notre vidéo de l'événement ci-dessous.