Ce dimanche 24 janvier, une manifestation contre les violences policières avait lieu au bas du Mont des Arts, à Bruxelles. Plus d’une centaine de personnes étaient présentes. La manifestation était calme comme l’ont souligné les manifestants mais aussi la porte-parole de la police Ilse Van de keere. Il y a néanmoins des arrestations. Mais ce qui interpelle ici, c’est le déploiement policier lors de cet événement.

Les militants et manifestants étaient venus dénoncer les violences policières, ce dimanche 24 janvier dernier à 14h. Ils n’avaient eu l’autorisation de se rassembler, en bas du Mont des Arts, à Bruxelles.

Il n’y a pas eu de heurts lors de cette manifestation. Toutefois, la police a décidé de faire usage de la force vers 15h, heure déclarée de fin. Dès lors, des témoins ont déclaré que des policiers avaient malmené. Et même frappé, aux casernes d’Etterbeek.

D’autres ont fait état qu’une personne présente aurait été « percutée par une voiture de police« . Information à confirmer à ce stade.

Déploiement policier d’envergure

Ce qu’on peut noter, en tous les cas, d’après les photos d’E.D., un des manifestants qui les a publiées sur Facebook , c’est que le déploiement policier était… conséquent !

Voici les images réunies en une galerie.

Crédits photos : E.D. (Facebook).