Le président de la République française Emmanuel Macron s’est exprimé ce mercredi 31 mars. Il a pris la parole, dans cette allocution pour faire le point sur les mesures covid à venir. Ce que l’on a pu constater, c’est qu’il a, en effet, resserré la vis. Il a déclaré que les écoles, collèges et lycées seraient fermés pendant 3 semaines. Il a également expliqué le nouveau calendrier vaccinal. En outre, il a annoncé, que certains lieux et terrasses rouvriraient à la mi-mai ou encore l’interdiction de se déplacer à plus de 10 kilomètres de son domicile. Voici le récapitulatif.

Voici ce qu’a annoncé le président de la République française Emmanuel Macron lors de son allocution à la télévision. C’était ce mercredi 31 mars à 20h. Cité24 y revient point par point.

Les restrictions qui étaient en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout l’hexagone

Depuis la mi-mars, des restrictions sont en vigueur depuis la mi-mars dans 19 départements. A présent, elles seront étendues à l’ensemble du territoire de l’hexagone (pas les DOM-TOM) pour quatre semaines.

Ce sera dès ce samedi 3 avril. Ces mesures, déjà en place en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, comportent la fermeture de certains commerces et l’interdiction de se déplacer à plus de 10 km de chez soi.

Fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pendant 3 semaines

Emmanuel Macron a déclaré : « Le calendrier scolaire sera adapté ».

  • Du 6 au 9 avril, les cours auront lieu en distanciel pour tous les élèves.
  • Du 10 au 25 avril, les vacances scolaires de printemps se dérouleront sur tout le territoire.
  • Du 26 au 30 avril, les maternelles et les primaires pourront retourner en présentiel. Les collégiens et les lycéens continueront les cours en distanciel.

Tous les enfants pourront retourner en cours le 3 mai. « Je sais que cette réorganisation implique de changements profonds pour les parents d’élèves et pour les familles, mais c’est la solution la plus adaptée pour freiner le virus, tout en préservant l’éducation et donc l’avenir de nos enfants », a plaidé le chef de l’État.

Nouveau calendrier vaccinal mis en place : « ça ira plus vite »

Le président de la République a dit que la vaccination s’accélérera. Un nouveau calendrier vaccinal a été mis en place. En outre, la vaccination sera élargie à toutes les personnes âgées de plus de 60 ans le 16 avril. Ensuite ce sera à toutes les personnes de plus de 50 ans dès le 15 mai. Les personnes de moins de 50 ans, ce sera à la mi-juin.

« D’ici à la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés », a ajouté Emmanuel Macron.

Des renforts pour arriver à plus de 10 000 lits en réanimation

Emmanuel Macron a promis des « renforts supplémentaires » en réanimation afin de pouvoir affronter l’afflux de malades graves du Covid. Mais aussi de passer « dans les prochains jours » à plus de 10 000 lits, contre 7 665 à ce jour.

« Je veux ici remercier les étudiants en médecine, les retraités, le service de santé des armées, tous les volontaires de la réserve sanitaire. Tous sont mobilisés, seront mobilisés de manière accrue pour porter dans les prochains jours, notre capacité à un peu plus de 10 000 lits », a-t-il déclaré. Bien que ces mêmes étudiants, retraités, infirmiers et autres demandent davantage de moyens ne fut ce que pour s’en sortir et disent n’avoir pas eu de réponse à la hauteur. C’est le cas à Toulouse notamment, où le personnel soignant est en grève à l’Hôpital des enfants.

Il a évoqué l’ouverture de nouvelles capacités d’accueil dans certains hôpitaux parisiens, afin d’éviter de « trop déprogrammer » des opérations chirurgicales déjà prévues autant que faire se peut.

Réouverture à partir de mi-mai de certains lieux de culture et terrasses

Le président Emmanuel Macron va s’exprimer prochainement pour « préciser un agenda de réouverture », notamment pour certains lieux de culture et les terrasses, « sous conditions ». Il est possible que cela soit à la mi-mai mais cela reste à confirmer.