Les faits se sont produits en Belgique, dans la ville de Borgerhout, non loin d’Anvers, ce samedi 10 avril vers 20 heures. Dans une maison située dans la Luchtvaartstraat, une lockdown party avait lieu. La police en a eu écho et a décidé d’entrer pour faire une perquisition des lieux. Il y avait 16 participants, dont 4 enfants. Une femme parmi les adultes a tenté d’échapper aux forces de l’ordre… en sautant par la fenêtre. Elle s’est blessée à l’épaule mais les conséquences auraient pu être autrement plus graves.

Ce samedi 10 avril, en soirée, vers 20h, une lockdown party se donnait. Cela s’est passé à Borgerhout, petite ville située non loin d’Anvers, en Belgique. Dans une maison se trouvant dans la Luchtvaartstraat, 16 personnes (dont 4 enfants) s’étaient retrouvées pour passer un bon moment ensemble.

Toutefois, ces réunions ne sont toujours pas autorisées par les autorités. Elles n’ont pas été allégées, au dernier comité de concertation belge.

Saut par la fenêtre pour échapper aux policiers

Ainsi, la police est intervenue. Elle a perquisitionné la maison en question. L’une des convives de la soirée a tenté de leur échapper. Elle a sauté par la fenêtre. Conséquence de sa chute, elle s’est blessée à l’épaule. Cela aurait pu être plus grave. Cet acte en dit long sur la peur que suscite la police aujourd’hui pour certains citoyens belges, en temps de covid.

En fait, une des personnes présentes à la lockdown party a dit aux policiers, lors de la fouille, que la femme en question devait aller aux toilettes. C’est là qu’elle a essayé de prendre la fuite en sautant par la fenêtre. On a ensuite entendu des cris de douleur de sa part lorsqu’elle est tombée dans le jardin d’à côté.

Il faut rappeler que des violences policières ont été constatées, dans cette lutte « anti-covid ». Il y a eu celle à Houdeng (Wallonie), par exemple. Une femme atteinte de sclérose en plaques, son mari et leur fils avaient été frappé par les forces de l’ordre chez eux. Tout avait commencé pour un non port du masque.

Fin des mesures covid ?

Dans 20 jours, le gouvernement fédéral devra légaliser toutes les mesures covid qu’il a imposées depuis plusieurs mois. Sans cela, il sera dans l’illégalité et devra payer 5.000 euros par jour de retard, frais qui retomberont finalement vers le contribuable belge. La décision a été prise par le tribunal de première instance de Bruxelles.

Par conséquent, les policiers ont appelé une ambulance. La femme blessée n’était pas en danger de mort.