Ce vendredi 2 avril dans l’après-midi, a été organisée un rassemblement. Il a eu lieu juste devant l’Hôtel de Ville de la capitale française. Ce sont les intermittents qui ont décidé de protester contre le délaissement de tout le pan du secteur culturel dans l’hexagone. Comme pour d’autres secteurs, les acteurs culturels sont en colère et le font savoir, aujourd’hui comme depuis un certain temps.

Les mesures sanitaires instaurées pour la lutte contre le coronavirus entrainent des difficultés financières, sociales ou humaines chez un grand nombre de gens et de secteurs professionnels. En France comme en Belgique, il y a de plus en plus de rassemblements qui sont observés. Parfois dans l’illégalité. Mais ces acteurs ont un message à faire passer et le font.

Outre les acteurs du spectacles, on avait vu par le passé les acteurs de l’horeca ou les étudiants, notamment en Belgique. Cette fois, ce sont les intermittents et les artistes de Paris qui se sont réunis, devant l’Hôtel de Ville.

Spectacle organisé

Comme les temps sont à l’heure du confinement et des mesures sanitaires renforcées par Macron, des gens se sont rassemblés tout en distanciation devant l’Hôtel de Ville de Paris. Néanmoins, des spectacles ont été donnés. On a pu écouter des artistes chanter et jouer de la musique. Au grand bonheur des passants. La bonne humeur semblait en effet au rendez-vous, tout comme le soleil, en ce début de printemps.

On a aussi vu une banderole, derrière les instruments de cette scène improvisée. On a pu y lire dessus un message fort à l’attention du président de la République française Emmanuel Macron, notamment. « Extra restauration en colère, Macron fini les macarons »